Anton Kutter: l' astronome

Fin 2017, le grand Kutter-télescope de 30cm sera révisé... il y a encore beaucoup de travail devant nous, mais nous serons prêts pour 2018.

En conclusion de tout cela et pour revenir à notre sujet: en allant à Biberach, nous avons vraiment quasiment rencontré Anton Kutter. Tout dans l'observatoire portait encore sa marque et était imprégné de son âme. Nous étions vraiment au milieu de sa vie; Sa voiture était encore dans le garage, prête à être conduite. Nous avions presque le sentiment qu’il allait apparaître au coin de la rue, nous saluer, et prendre sa voiture pour un aller faire un tour.
 

opel
Opel Admiral; Voiture Anton Kutter

L'histoire d'Anton Kutter (par son fils Adrian)

En tant qu’astronome renommé (même aux Etats-Unis) Anton Kutter a développé des télescopes pendant la majeure partie de sa vie; En Europe, il a également contribué à la construction d'un grand nombre d'observatoires populaires et de planétariums comme celui de Laupheim (qu’il soutenait avec enthousiasme). Beaucoup de ses publications sur la fabrication de télescopes ont atteint un large public au niveau mondial.

Sa conception principale de télescope (qu'il a appelé lui-même «Schiefspiegler» mais qui est connue dans certaines régions d'Europe et aux États-Unis comme un «télescope Kutter») a été révolutionnaire à l’époque et est toujours fabriquée par ATM en Europe et aux USA ...

Sur le toit de la salle de cinéma "Sternenpalast" se trouve un observatoire avec un dôme rotatif qui a été transporté de Munich à Biberach à la demande d'Anton Kutter. Dans cet observatoire personnel encore fonctionnel mais âgé, le télescope principal est un télescope Schiefspiegler de 300 mm de diamètre et de 7500 mm de focale. Avec un accessoire spécialement conçu par lui, Anton Kutter a été en mesure d'utiliser des plaques photographiques pour faire des photos des planètes et de la Lune, sa cible préférée.

Anton Kutter est né à Biberach et der Riss en 1903. Il fréquenta les écoles primaire et secondaire de Biberach. Après avoir terminé ses études secondaires en 1922, il étudia à Stuttgart où il obtint son diplôme de maîtrise en génie mécanique en 1925. Au cours de ses études, il suivit aussi des cours d'astronomie et, devint ensuite assistant à l'observatoire populaire de Stuttgart de 1923 à 1925. Il suivit deux carrières en parallèle: celle de réalisateur et de scénariste d'une part, et d'astronome de l'autre.

Sa passion pour l'astronomie et l'optique était née très tôt puisqu’à l'âge de 12 ans, il avait déjà fabriqué sa propre paire de jumelles à partir de pièces rassemblées à gauche et droite, et qu’à l'âge de 10 ans il avait fait son propre appareil photo ce qui l’avait transformé en un photographe passionné.

En 1926, il commença à travailler comme caméraman, scénariste et cinéaste d'abord à Cologne (1926) puis à Paris (1927), puis à Biberach (1928-1931) et finalement de 1931 à 1945 dans les studios de Munich - Geselgasteig (Emelka / Baviara).

De 1932 à 1934, il fut invité à diriger les premiers films sonores suisses "Le Glacier d'Or" (1932) et "Majesté Blanche" (1934), deux coproductions suisses-allemandes. Au cours du tournage de la "Majesté Blanche", il ne pût s'empêcher de critiquer le nouveau régime allemand dirigé par le parti nazi, et fut dénoncé par un de ses acteurs, Carl de Vogt, au ministre de la Propagande Joseph Goebbels. Ceci lui valut une interdiction générale de travailler dans l'industrie cinématographique en 1934, qui a fut ensuite convertie en une «simple» interdiction de filmer et de scénariser des longs métrages. De 1936 à 1945, Anton Kutter fut donc contraint de travailler uniquement sur des films scientifiques, techniques, culturels et documentaires.
 

Obs. Biberach
Anton Kutter dans son observatoire in Biberach

Il devint célèbre avec la première tentative sérieuse allemande de faire un film de science-fiction, "Weltraumschiff Einz Startet" (« Le Lancement du Vaisseau 1 »). Une fois le film tourné, Joseph Goebbels ordonna sa destruction car il se terminait par un long épilogue sur la technologie des fusées, avec des images de lancements depuis Peenemünde (informations considérées comme secrètes à l’époque). Anton Kutter réussi de justesse à sauver son film en supprimant les scènes finales (et secrètes). Le film raccourci lancé en 1940 fut un succès.

A la fin de 1943, la maison d'Anton Kutter brûla lors d’un bombardement allié. Sa famille revint vivre avec son beau-père Gottlob Freidrich Erpff, le propriétaire du cinéma de Biberach. Anton resta à Munich avec son ami et professeur d'astronomie Anton Stauss, dans le district de Pullach; Ils y avaient construit un observatoire en 1936.
 

Après la destruction des studios de cinéma Geiselgasteig à Munich en 1945, Anton Kutter retourna à Biberach et prit officiellement la direction du cinéma en 1948.

Cette même année, trois ans après la fin de la guerre, Anton Kutter commença à produire de nouveau des films et réalisa six longs métrages jusqu'en 1955, dont quatre coproductions germano-autrichiennes.

En 1955, Anton Kutter agrandit le complexe cinématographique de Biberach avec une seconde grande salle qu'il nomma «Urania», et fit déménager l'observatoire de Pullach dans un dôme sur le toit du bâtiment.

En 1972, il transféra la gestion du complexe cinématographique à son fils Adrian et se consacra entièrement à l'astronomie.

Anton Kutter décéda en 1985 dans sa ville natale de Biberach. Il était marié à Else Kutter, née Erpff (1907-1980) avec qui il avait eu trois enfants, Claus (né en 1937), Adrian (né en 1943) et Floriane (née en 1944), à qui il a dédié la conception de la monture de type « Flori ».

Programm and register 'Biberach 2018 '
like Anton Kutter on Facebook